top of page

L'acquisition de la propreté - Les conseils de Lisa notre EJE

Bonjour cher(s) parent(s),


Nous nous retrouvons pour cette nouvelle rubrique “Petites pépites des parents”. Aujourd'hui, je vais aborder un sujet qui est source de stress pour beaucoup d'entre vous, particulièrement à l'approche de la première rentrée scolaire. Nous allons parler de "l'acquisition de la propreté".

Je parle d'acquisition et non d'apprentissage, car la propreté n'est pas quelque chose qui s'apprend. La première chose à faire est donc de faire confiance à votre enfant et d'être présent pour l'accompagner dans ce processus.







Quand commencer?


Bien sûr, vous pouvez initier cette acquisition, mais il faut être vigilant à certains signes qui permettent de savoir si votre enfant est prêt ou non. 


Voici certains signes qui vont vous permettre de savoir si votre enfant est prêt :


  • Sais monter et descendre les marches seul.

  • Est gêné par la couche sale ou vous dit quand sa couche est sale.

  • Il sait se déshabiller en partie sans votre aide.

  • Il reste au sec pendant plusieurs heures (couche propre).

  • Il comprend les consignes simples (ex: va chercher ton doudou)

  • Il commence à exprimer ses besoins clairement et dit.

  • Il se montre curieux à ce sujet, par exemple : il veut vous voir aller aux toilettes, il place son toutou sur le petit pot, il aime les histoires qui parlent de propreté, etc…


Il est important de savoir qu’il n’y a pas de moment idéal pour l'acquisition de la propreté, mais il est recommandé de commencer pendant une période calme à la maison (évitez les périodes de déménagement ou l’arrivée d’un(e) petit(e) frère/sœur). Cela s’explique par deux raisons :

  1. Les enfants traversent souvent des phases de régression pendant des moments de changement.

  2. Bien que l'acquisition de la propreté soit une question de physiologie, il y a également une dimension psychologique à considérer.

D’ailleurs, lors de cette acquisition, (comme dans chaque acquisition), les moments de régressions sont normaux. Il ne faut pas culpabiliser votre enfant, mais l’accompagner dans ce processus


Que faire au début de cet apprentissage?


Vous pouvez placer le pot près des toilettes et lui expliquer à quoi il sert. Invitez-le à s'asseoir dessus, même habillé, ou laissez son doudou l'utiliser. Au début, le pot sera perçu comme un jeu, il voudra y aller souvent et ne fera pas forcément dessus: ce n’est pas grave, cela fait partie du processus.

Lorsque vous aurez commencé, parlez-en aux personnes qui s’occupent aussi de votre enfant (crèche, nounou,...) pour qu’ils puissent être dans la continuité de ce que vous faites.

Une astuce est de mettre des pots dans différentes pièces de la maison (par exemple dans le salon, la salle de bain,sur la terrasse si vous êtes dehors...) pour qu’il puisse y aller le plus vite possible, dès qu’il en ressent le besoin.



Quand le mettre sur les toilettes des adultes?


La réponse risque de vous décevoir quand votre enfant se sentira prêt. Comme le pot est plus stable pour un enfant qu’un toilette, votre enfant s’y sent en sécurité. Lorsque votre enfant est assis sur le pot, il peut poser ses pieds bien à plat sur le sol et y prendre appui ( l’appui pour les pieds est très important pour bien utiliser les muscles qui permettent l’élimination des selles.). En plus, le “trou” du pot est plus petit et moins profond que celui des toilettes. 

Pour augmenter les chances que votre enfant utilise les toilettes, je vous conseille d'avoir un marchepied sur lequel il pourra s'appuyer, réduisant ainsi le risque de chute, et d'utiliser un adaptateur (certains modèles de cuvettes en ont déjà un intégré)

A savoir: Même si votre enfant sait aller seul aux toilettes, en moyenne, un enfant apprend à s’essuyer seul vers l’âge de 4 ans. Avant cela, il aura besoin de votre aide, surtout pour les selles (Ô joie)


Votre enfant ne veut pas faire caca sur le pot


Il arrive que certains enfants se cachent pour faire leurs selles, car ils ont l'impression de perdre une partie d'eux-mêmes. Si votre enfant refuse d'utiliser le pot pour faire caca, laissez-le utiliser une couche. Sinon, il pourrait se retenir et devenir constipé. Lorsqu'il se sentira prêt, il ira sur le pot de lui-même. Vous pouvez le rassurer, lui expliquer la situation, lui lire des livres, etc



Pour les sorties en extérieur


Est-ce qu’il faut lui enlever la couche ? Est-ce qu’il faut la lui laisser ?  Eh bien tant que vous n’êtes pas sûr de lui et que vous savez que vous sortez pour un bon moment, mettez-lui une couche ou une culotte d’entraînement. Mais si vous ne sortez que pour un court moment et si vous pouvez facilement avoir accès à des toilettes, osez ! Une autre solution pour les courtes sorties et de demander à votre enfant s'il veut la couche/culotte d’entrainement ou la culotte.



Pour la sieste


Si cela fait plusieurs fois que la couche est sèche au début, vous pouvez lui laisser le choix entre la couche ou la culotte. Au lever de sieste, proposez lui le pot dès qu’il se réveille.




PS : des culottes d’apprentissage sont dispo chez Hauméa et sont en ce moment en soldes ! N’hésitez pas à passer les voir, en plus elles vont dans l'eau, parfait pour partir en vacances.



N’hésitez pas à me dire les thèmes que vous voudriez que j’aborde dans mes prochains articles ou alors des recommandations que vous aimeriez que je partage avec vous (d’activité, de livre, de bons plans, ...).

43 vues1 commentaire

Posts récents

Voir tout

1 Comment


Merci Hélène !

Je pense qu'on arrive justement dans cette période et je ne savais pas comment commencer !

Like
bottom of page